Patrice a donné de la moelle osseuse - Pour le Don d’Organes et de Tissus Humains
Nous rejoindre sur facebookNous suivre sur TwittreNous suivre sur LinkedinNous suivre sur ViadeoNous suivre sur PinterestNous suivre sur YouTube

Patrice a donné de la moelle osseuse

A l’origine donneur de sang

Patrice s’est porté volontaire au don de moelle osseuse et a donné.

153

« Je suis donneur de sang depuis l’âge de 18 ans ; dans la famille, c’est une tradition !

A l’occasion d’un don, en 1995 en lisant une brochure d’information je me suis senti concerné par le don de moelle osseuse. Après avoir mûrement réfléchi et discuté avec mes proches, j’ai décidé de m’inscrire sur la liste des donneurs. Une simple rencontre avec un médecin de l’EfS et une prise de sang ont suffi.

Le don, une BA ?

C’est en juillet 2002 que j’ai été contacté par l’EFS de Rennes. A partir de ce moment là tout s’est enchaîné. J’ai dû subir quelques tests complémentaires pour vérifier la compatibilité avec le malade. Quelques jours plus tard, c’est avec joie mais aussi un peu d’inquiétude que j’ai appris que nous étions compatibles. J’allais donner.

Rien ne s’est fait dans la précipitation ; à tout moment je pouvais faire marche arrière. Nous avons beaucoup discuté en famille, nos pensées allaient pour ce jeune qui était en danger. L’équipe de Rennes était vraiment disponible et totalement à mon écoute.

Une date a été fixée pour le mois d’octobre, et trois semaines avant le don, j’ai accompli les dernières formalités.

 

C’est donc avec beaucoup de sérénité que je suis rentré à l’hôpital la veille du prélèvement. Je suis passé au bloc vers 8h00 et tout s’est bien déroulé. Le lendemain matin, sur le départ, j’ai reçu la visite du docteur LAPART. J’appris que le malade avait reçu la moelle le soir même du prélèvement. Là, enfin, c’était un soulagement.

Après un arrêt d’une semaine je reprenais le travail. J’ai reçu beaucoup de témoignages de sympathie, de ma famille, de mes amis et collègues de travail.

Quelques semaines s’écoulèrent et ce fut, à son tour, au patient de rentrer chez lui.

C’est avant tout une belle aventure humaine. Grâce à ce don, une famille était à nouveau réunie pour ce noël 2002.

Je me dois aujourd’hui de transmettre, au sein de FRANCE ADOT, tout ce que m’a apporté cette expérience pour que d’autres familles, elles aussi, puissent sortir de l’angoisse« .

 

Patrice

Revenir sur : Temoignages