Rejoignez nous sur Facebook
Rejoignez nous sur Twitter
Rejoignez nous sur linkedin
Rejoignez nous sur viadeo
Rejoignez nous sur google +
Rejoignez nous sur pinterest
Rejoignez nous sur youtube

Présentation de FRANCE ADOT

Historique :

Fondateur de FRANCE ADOT FRANCE ADOT est la fédération des Associations pour le Don d'Organes et de Tissus humains. Elle a été créée le 30 juillet 1969 à l'initiative du Pr. Jean DAUSSET, Prix Nobel de médecine, par Maurice MAGNIEZ, Docteur en Pharmacie, sous le nom de FFDOT.

A leurs côtés, une poignée de volontaires, ni malades, ni greffés, ni médecins, ont voulu donner le départ au vaste mouvement que nous connaissons aujourd'hui et qui a pour but de sensibiliser tous les publics à l'idée du don d'organes. En 1990 la fédération devient FRANCE ADOT.
Depuis 2000 la présidente est Madame Marie-Claire PAULET.

Visitez l’Exposition Virtuelle de FRANCE ADOT, qui retrace ses 40 années d’existence

Statut juridique :

Association sous le régime de la loi de 1901.
Reconnue d'Utilité Publique le 13 février 1978, reconnaissance confirmée le 11 avril 2005.

Structure :

La fédération est animée par un conseil d'administration de 11 membres issus de différentes régions de France.

pucebleu Présidente : Marie-Claire PAULET

pucebleu Vice-président : Pierre NOIR

pucebleu Secrétaire : Hervé LE SERRE

pucebleu Trésorier : Jean-François SAURY

pucebleu Trésorier adjoint : Gino PORETTO

pucebleu Administrateurs : Irène ALIONE, Christine LEDROIT, Paulette NIETTO, Jean-Marie BALLAND, Michel CORNIGLION, Arnaud CORTOPASSI.

Le secrétariat fédéral est assuré par un seul salarié, et FRANCE ADOT ne perçoit pas de subvention publique.

Chaque année se déroule une assemblée générale et un congrès. FRANCE ADOT fédère actuellement 75 associations départementales appelées ADOT, et s'efforce d'étendre son réseau à l'ensemble du territoire, en s'appuyant sur des Correspondants Locaux dans les départements où il n'y a actuellement pas d'ADOT.

Missions :


Promouvoir le don d'organes post-mortem,
 Diffuser la carte de donneur, ou tout autre outil à venir permettant aux citoyens d'exprimer leur volonté,
 Promouvoir le don de moelle osseuse, et participer à l'objectif d'enrichissement du nombre des volontaires sur le fichier national,
Promouvoir le don de tissus et de cellules du vivant,
Faire assurer le respect de l'éthique : anonymat, gratuité, volontariat,
Favoriser les actions de recherche, d'information, dans le domaine des greffes,
Entretenir une liaison constante avec le corps médical, l'Agence de la biomédecine, France Greffe de Moelle, les   unités de prélèvement et de transplantations, les laboratoires d'histocompatibilité, les établissements de transfusion sanguine, les associations des donneurs de sang, les associations de patients, les associations de greffés, et en règle générale tous les acteurs de la promotion du don de soi,
Diffuser la charte internationale des organisations qui développent l'éthique du don,
Recueillir réflexions et avis de toute personne ou groupe social, en vue de proposer aux pouvoirs publics l'actualisation des dispositions législatives.

Un rôle de pionnier

FRANCE ADOT est le premier mouvement d’envergure nationale à avoir :

Proposé aux citoyens une carte de donneur, la carte du OUI, en 1970,
Recruté des volontaires pour constituer le fichier des donneurs de moelle osseuse, dès 1983,
Rédigé une charte internationale du don d'organes, signée par 4 pays européens en octobre 1989,
Initié la Journée Nationale du Don d'Organes, en mai 1996,
Mis en service un site internet diffusant une large information au grand public, avec possibilité de demander sa carte de donneur personnalisée, en 2004,
Diffusé, en avril 2007, une campagne de communication au style engageant pour sensibiliser les citoyens à l’idée du don d’organes,
Reçu, par décret ministériel en juillet 2009, l’agrément national au titre des associations éducatives complémentaires de l’enseignement public.

Une réflexion citoyenne

Les bénévoles de FRANCE ADOT sont en permanence à l'écoute. Ils demandent régulièrement à leur fédération de relayer les opinions de nos concitoyens.

"La position des Français doit être respectée. Le registre national des refus, institué par l'Etat, est contraire à ce principe sur trois points "(motion du congrès, ANGERS - 1999),
"La fédération revendique la création d'une carte de donneur unique "(motion du congrès, DIJON - 2001),
"L'avenir social du donneur vivant est une notion primordiale " (motion du congrès, CHARTRES - 2002),
"La loi de bioéthique doit établir une dissociation claire et précise entre, d'une part, le don d'organes et de tissus, et d'autre part l'assistance médicale, la procréation et le diagnostic prénatal " (motion du Congrès, AVIGNON - 2003),
"Le prélèvement sur donneur vivant ne doit être tenté que comme dernier recours " (motion du congrès, GRENOBLE - 2004),
"La fédération s'inquiète que de nombreux hôpitaux habilités n'ont encore effectué aucun prélèvement " (motion du congrès, SAINT-AMAND-LES-EAUX - 2005),
"La carte vitale nouvelle génération doit être un vecteur plus explicite de l'expression de la volonté des citoyens " (motion du congrès, LYON - 2006).

 

Depuis l’assemblée générale 2007, et chaque année, une LETTRE OUVERTE est rédigée à destination du Ministre de la santé, pour attirer son attention sur " la proposition de FRANCE ADOT de voir mettre en place un fichier national, ou tout autre moyen, permettant de connaître et de faire respecter la volonté des citoyens qui souhaitent donner leurs organes, sans pour cela remettre en cause le principe de la loi sur le consentement présumé ". Il est également rappelé, en toute objectivité, "les risques de dérives liées à l’extension du prélèvement sur donneurs vivants".

Revenir sur : A propos

carte adots

 

Don de moelle osseuse avec France ADOT

je donne

Retrouvez nous sur les réseaux sociaux

Rejoignez nous sur linkedin Rejoignez nous sur viadeo Rejoignez nous sur google + Rejoignez nous sur pinterest Rejoignez nous sur youtube