Rejoignez nous sur Facebook
Rejoignez nous sur Twitter
Rejoignez nous sur linkedin
Rejoignez nous sur viadeo
Rejoignez nous sur google +
Rejoignez nous sur pinterest
Rejoignez nous sur youtube

La greffe d'organes

Qu’est–ce qu’une greffe ?

 

Greffe d'organeUne greffe est la mise en place dans le corps humain d'un organe étranger qui lui est devenu nécessaire. On parle aussi de transplantation.
On greffe :

  • Pour remplacer ou suppléer un organe en défaillance sévère et irréversible, et dont la fonction est vitale,
  • Pour permettre à un malade de retrouver une existence normale.

Une autogreffe est une greffe dans laquelle le greffon provient du sujet lui-même : le donneur est aussi le sujet qui va recevoir la greffe.
Une allogreffe (ou homogreffe) est une greffe faite à partir d'un donneur.
Une xénogreffe est une greffe pratiquée entre deux organismes d'espèce différente, par exemple greffe d'un organe d'animal chez l'homme. Ce type de greffe n’est pas viable actuellement.

 

Quels sont les organes (et les tissus) que l’on peut greffer ?

 

Prélevés de son vivant (plus de détails) :

  • Essentiellement les Cellules Souches Hématopoïétiques (ou moelle osseuse, donneurs familiaux ou non)
  • Rein, entre proches du cercle familial
  • Peau
  • Fragments osseux
  • Lobe hépatique et lobe pulmonaire (exceptionnellement)

 Organes prélevés

Prélevés après la mort (en état de mort encéphalique) :

  • Cœur
  • Foie
  • Rein
  • Cœur-poumon
  • Poumon
  • Pancréas
  • Os - cartilage
  • Cornée (partie transparente du globe oculaire, située devant l'iris - on ne prélève pas l’œil)
  • Peau
  • Intestin (rarement)

Répartition des greffes réalisées 

 

Depuis quand greffe-t-on ?

 

Les premiers succès chez l'homme, dans le monde, sont :

  • 1959 pour le rein
  • 1967 pour le cœur
  • 1981 pour le bloc cœur-poumon

Premières transplantations en France :

  • Rein : 1955
  • Cœur : 1968
  • Foie : 1972
  • Pancréas : 1976
  • Cœur-poumon : 1982
  • 1981 pour le bloc cœur-poumon
  • Poumon seul : 1987
  • 1ère greffe de moelle osseuse en France : 1956

 

Tous les greffons conviennent-ils ?

 

Le greffon est l'organe ou le tissu que l'on greffe.
A l'exception du rein, l'organe doit être de même volume ou légèrement inférieur (poumon) que celui qui est à remplacer, en bon état fonctionnel et le plus compatible possible au plan immunologique.
Un greffon qui convient est aussi un greffon géographiquement disponible, c'est-à-dire que le transport et les conditions matérielles de mise en œuvre permettent de le faire parvenir là où se trouve le receveur dans des limites de temps compatibles avec la durée de survie du greffon (ischémie froide). Elle varie selon l'organe.

 

Peut-on greffer plusieurs fois ?

 

C'est possible mais on est alors limité par la résistance naturelle du corps humain aux interventions répétées. L'organisme a déjà fabriqué des anticorps dirigés vers l'organe greffé considéré comme étranger (on dit du malade qu'il est "hyperimmunisé").

 

Revenir sur : Don d'organes

Infographie des chiffres sur le don d'organes en 2016

carte adots

 

Don de moelle osseuse avec France ADOT

je donne

Retrouvez nous sur les réseaux sociaux

Rejoignez nous sur linkedin Rejoignez nous sur viadeo Rejoignez nous sur google + Rejoignez nous sur pinterest Rejoignez nous sur youtube