Rejoignez nous sur Facebook
Rejoignez nous sur Twitter
Rejoignez nous sur linkedin
Rejoignez nous sur viadeo
Rejoignez nous sur google +
Rejoignez nous sur pinterest
Rejoignez nous sur youtube

Informations scientifiques

Publié le 13/03/2014

Stagnation des greffes de coeur

C'est une situation dommageable : le nombre de patients en attente de greffe – tous organes confondus –  electrocardiogrammeaugmente d'année en année. Celui qui concerne le cœur stagne depuis 5 ans.

Pour l'Agence de la Biomédecine, le facteur limitant principal est le nombre et la qualité des donneurs : « l'accès à la greffe cardiaque est avant tout limité par une offre insuffisante. En outre, l'âge des donneurs augmente. Il est évident qu'on ne va pas greffer le cœur d'un homme de 65 ans à un patient de 20 ans ».

Lire la suite...


Publié le 04/03/2014

le-chirurgien-opere-et-teleporte-ses-yeux-au-japon 3Les opérations retransmises en direct sur Internet sont-elles à remiser au placard ? Avec l’arrivée des Google Glass, qui fournit une réelle interactivité, on peut le penser.

Le 14 février dernier, le Dr Philippe COLLIN (Hôpital privé Saint-Grégoire à Rennes) a été l’un des premiers chirurgiens au monde à tester la technologie dans son bloc de chirurgie. Dix mille kilomètres séparaient le maître des apprentis. Il résume l’intérêt : « Les Google Glass sont un bon moyen de montrer aux chirurgiens étrangers comment poser une prothèse sur une patiente, comme ce fut le cas ici. Ces lunettes permettent un néologisme, à savoir un enseignement à distance très proche ». Le compagnonnage du futur, en quelque sorte.

Lire la suite...


Publié le 13/01/2014

Recherche sur les cellules souches : la fin d'une décénie d'interdiction

Marc-PeschanskiLe 16 Juillet 2013, les députés ont aboli le régime d’interdiction avec dérogations qui prévalait sur les cellules souches embryonnaires depuis les lois de bioéthique de 2004. Ce fut pour ainsi dire un long accouchement.
Adoptée par le Sénat en décembre 2012, la proposition de loi, soutenue par le gouvernement, est examinée une première fois par les députés dans le cadre d’une niche parlementaire le 28 mars 2013.

L’opposition, vent debout, dépose plus de 300 amendements. Le vote apparaît alors inenvisageable. Ce sera dès lors une bataille éthique où le Conseil constitutionnel aura un rôle déterminant. Il déclare ainsi au terme des débats que les conditions fixées par le texte voté par l’Assemblée Nationale « ne méconnaissent pas le principe de sauvegarde de la dignité de la personne humaine ».

Lire la suite...


Publié le 04/03/2014

A partir de cellules souches pluripotentes induites, une équipe japonaise a mis au point une méthode pour Megacaryocyteobtenir des lignées de mégacaryocytes immortalisées.

Tout d'abord, qu'est-ce qu'un mégacaryocyte ? C'est une cellule géante (d'environ 50 à 100 µm de diamètre) de la moelle hématopoïétique responsable de la production des plaquettes sanguines.

Celles-ci sont indispensables pour l'hémostase et la coagulation sanguine. Chaque année, des millions de patients affectés de thrombopénie (faible nombre de plaquettes) ou thrombopathie (fonction altérée) reçoivent des transfusions de plaquettes.

L'obtention des plaquettes par les dons sanguins est un processus long et coûteux. En outre, ces cellules ne peuvent être conservées qu'à température ambiante pendant 4 jours. D'où parfois des pénuries.

Pour ne plus être tributaire des dons sanguins, une solution pourrait être de produire des plaquettes à partir de cellules souches adultes (par exemple celles de la peau), en réactivant des gènes d'immaturité.

C'est dire les possibilités de production de plaquettes en quantité massive pour la transfusion. Un essai clinique pourrait débuter dans 2 à 3 ans.


Source : Revue Cell Stem Cell, Février 2014


Publié le 22/12/2013

Coeur-Artificiel2Un coeur artificiel autonome, conçu par la société française Carmat, a été implanté le 18 décembre 2013 dans la poitrine d'un patient souffrant d'insuffisance cardiaque terminale par une équipe de l'hôpital Georges-Pompidou à Paris.

C'est quoi ce coeur artificiel ?

Créé par le chirurgien français Alain Carpentier, le coeur artificiel de la société Carmat mime le fonctionnement de l'organe naturel. Il est destiné à des malades ayant une insuffisance cardiaque à un stade terminal, et dont l'espérance de vie est très courte. Entre 100.000 et 120.000 malades pourraient potentiellement bénéficier de cette technologie en Amérique du Nord et en Europe.

Lire la suite...


carte adots

Demandez votre carte d'ambassadeur du don d'organes

 

Don de moelle osseuse avec France ADOT

je donne

Retrouvez nous sur les réseaux sociaux

Rejoignez nous sur linkedin Rejoignez nous sur viadeo Rejoignez nous sur google + Rejoignez nous sur pinterest Rejoignez nous sur youtube