Rejoignez nous sur Facebook
Rejoignez nous sur Twitter
Rejoignez nous sur linkedin
Rejoignez nous sur viadeo
Rejoignez nous sur google +
Rejoignez nous sur pinterest
Rejoignez nous sur youtube

FRANCE ADOT 75

Paris

45 rue de Romainville
75019 Paris
Tél : 01 80 91 99 01
France ADOT Votre CONTACT Mme Yolande BERTRAND-LABORDE Présidente Contacter directement

Quelques témoignages

Florian

“Ils vont tous bien...” Ils ? Qui sont-ils ? Les “greffés” de notre fils ! Ils sont anonymes et pourtant, ils sont présents... Symboles vivants de la force de vie de Florian ...
C’était il y a deux ans et demi ...
“Tcha Tchouuu Tcha Tchouuu Tcha Tchouuu...”
Nous sommes là, petit Flo, nous sommes tous là ... Ton père, tes frères et tes belles sœurs, moi ... Nous sommes tous là dans ta chambre ... Tes copains attendent dans le hall des urgences, dans le couloir qui mène à la réanimation... Nos copains sont tout près ...
“Tcha Tchouuu Tcha Tchouuu Tcha Tchouuu ...”
Le rythme de ta respiration... Non, le rythme de la machine qui respire pour toi !
“Tcha Tchouuu Tcha Tchouuu Tcha Tchouuu ...”
Depuis combien de temps sommes-nous là ? une heure ? Deux heures ? Une demi-journée ? Nous sommes là, petit Flo, nous sommes là pour te donner la force de te battre ... Nous sommes là, silencieux, et pourtant pleins de paroles dans nos têtes ...
“Tcha Tchouuu Tcha Tchouuu Tcha Tchouuu...”
Et puis : “mais maman, c’est normal de donner ce que l’on a après la mort, c’est la solidarité !”
“OK mon Flo, d’accord pour les adultes, moi la première. Mais, demander à des parents de faire don d’organes de leur enfant, c’est inhumain !”
“Et, mum’s tant qu’à crever, autant que ça serve à quelque chose !”
Pourquoi ce souvenir ? Il a eu lieu il y a un mois, deux mois ou six mois... Et ma tête résonne de ces quelques mots !
“Tcha Tchouuu Tcha Tchouuu Tcha Tchouuu ...”
Tu respires mon Flo, je vois ton thorax se soulever si régulièrement. D’ailleurs, en regardant bien, je vois tes paupières bouger !
“Tcha Tchouuu Tcha Tchouuu Tcha Tchouuu ...”
Si seulement tu pouvais la dérégler, cette machine... Qu’a dit le médecin cette nuit ? Il a mis du temps pour nous dire l’horreur ...
Une petite chance sur cent que tu survives à l’accident !
L’accident... La moto pulvérisée par une voiture conduite par 3,55 grammes d’alcool ! Toi passager arrière ... Nils est dans l’autre service de réa, toute la nuit le personnel des urgences s’est battu, avec vous ...
“Il a diverses fractures au niveau de la colonne vertébrale... Mais le plus grave, ce sont ses multiples micro-hémorragies cérébrales... Depuis son arrivée, nous essayons de les diminuer ...“
L’œdème cérébral diffuse... Tes jambes ne répondront plus jamais... Peut-être tes membres supérieurs resteront-ils inertes ...
Impossible d’y croire, mon Flo, pas toi !!
Toi qui as tant d’énergie !
Toi qui ne peux rester deux heures assis à un bureau !
Toi qui as mille projets...
Toi qui croques la vie avec plein de désir !
Pas toi, qui vas fêter tes 18 ans dans un mois et demi !
Une chance sur cent, nous nous y accrochons...

“Tcha Tchouuu Tcha Tchouuu Tcha Tchouuu ...”
“Tant qu’à crever, mum’s, autant que ça serve à d’autres !” Après les deux électroencéphalogrammes plats, nous t’avons laissé, tard le soir... Presque vivant, mais pourtant déjà dans un autre monde.
Le lendemain, c’était le silence.
C’est unanimement, ton père, tes frères et moi que nous avions donné notre accord pour toi ...
Longtemps après, j’ai réalisé que le lendemain, les machines redonnaient espoir à d’autres ...
Longtemps après, nous avons eu des nouvelles de “tes greffés”... Ils vont tous très bien ... Ils ont une vie normale ... Preuve, mon Flo, que ta vitalité t’a permis d’attendre les premiers secours pour “que tu serves à d’autres”... Preuve qu’un enfant comprend mieux le sens de la vie et du don qu’une maman !

Il y a deux ans et demi que Florian a fait don de ses organes ... Tous les cinq ou six mois nous demandons des nouvelles “des greffés” ...
Pourquoi ? Peut-être pour entendre que dans ce vide, dans ce gouffre d’horreur qu’est la disparition de son enfant, une lueur brille... Son énergie est bien là, son amour de la vie survit à son corps...
Nous sommes amputés à vie de notre Flo ... Mais il est riche de ce qu’il a donné à “ses greffés” et nous sommes, comment dire ? Peut-être “apaisés” à chaque nouvelle d’eux.

Que dire de plus ? Un grand MERCI pour l’humanité du service de réanimation... Un grand MERCI au service de coordination des dons d’organes, toujours plein de tact...
Et que la vie soit belle pour “les greffés”, qu’ils profitent pleinement de cette vie que notre Flo aimait tant !
OUI, Florian, la solidarité va au-delà de la vie ...

Jo et Claudie

Aurélia

Il y a maintenant 8 ans, ma soeur Aurélia, 19 ans, a eu un accident de voiture. C’était un vendredi matin, et quand on nous a prévenus, le vendredi vers midi, elle était déja à l’hôpital, dans le coma. Nous y sommes allés avec mes parents et mon grand frère. Le chirurgien nous a expliqué qu’il y avait peu d’espoir de la sauver, mais ils ont tenté une opération. Le lendemain matin, l’hôpital nous a appelés pour nous dire qu’Aurélia ne se réveillerait jamais de son coma.

Lorsque nous sommes arrivés, le médecin nous a demandé l’autorisation de débrancher les appareils qui la maintenaient encore en vie. Nous sommes allés lui dire adieu dans sa chambre, et lorsque nous sommes sortis, un autre médecin nous a demandé de la suivre dans son bureau.

À ce moment là, bien évidemment, nous étions complètement abasourdis par le choc. Elle nous a alors demandé si nous étions d’accord pour que ses organes soient prélevés. Nous avons dit oui tout de suite. Nous avions déja parlé de ça dans la famille sans imaginer un seul instant qu’on serait confrontés un jour à la situation. Je pense que même si nous n’en avions jamais parlé, la décision aurait été la même.

Même si le constat était horrible à cet instant-là, le corps sans vie de notre soeur/fille ne lui était plus d’aucune utilité, alors même que certains de ses organes pourraient permettre de sauver la vie d’une ou de plusieurs personnes, et d’épargner à une autre famille toute la souffrance que nous ressentions.

Je pense que votre association est très utile, car j’imagine que tout le monde ne réagit pas comme cela - et je dis ceci sans aucun jugement - le choc de la mort est très difficile à encaisser. Si une personne s’est engagée à donner ses organes en cas d’accident, cela évite ce choix difficile à une famille. C’est pourquoi il faudrait que chacun le fasse individuellement, pour éviter à ses proches d’avoir en plus cette situation à gérer. Et il est d’autant plus utile de s’engager de son vivant, que la décision incombant à la famille doit être prise dans les minutes qui suivent le decès.

Néanmoins, j’aurais bien voulu avoir plus d’informations. J’aurais bien voulu que l’hôpital me dise que son cœur avait bien été transplanté à un homme ou une femme, son âge, et savoir que cette personne vit encore m'aurait fait du bien. À l’époque, je n’étais pas en état de faire ces démarches, et j’aurais bien voulu que ces informations me soient données par défaut.

Antoine


carte adots

Demandez votre carte d'ambassadeur du don d'organes

 

Don de moelle osseuse avec France ADOT

je donne

Retrouvez nous sur les réseaux sociaux

Rejoignez nous sur linkedin Rejoignez nous sur viadeo Rejoignez nous sur google + Rejoignez nous sur pinterest Rejoignez nous sur youtube