Rejoignez nous sur Facebook
Rejoignez nous sur Twitter
Rejoignez nous sur linkedin
Rejoignez nous sur viadeo
Rejoignez nous sur pinterest
Rejoignez nous sur youtube

FRANCE ADOT 69

Rhône

37 rue Bossuet
69006 LYON
Tél : 04 72 74 40 94
Fax : 04 72 74 40 94
France ADOT Votre CONTACT M. Michel CORNIGLION Président Contacter directement

Historique de l'ADOT – Rhône

 

APERÇU HISTORIQUE DE LA TRANSPLANTATION A LYON
L’école lyonnaise conduite par Mathieu Jaboulay a joué un rôle décisif dans le développement de la chirurgie vasculaire et par conséquence dans les transplantations d’organes.
Déjà le génie de François Rabelais, lyonnais d’adoption, avait annoncé à l’avance en 1532 dans Pantagruel la première réimplantation de tête : celle d’Epistemon, perdue au combat contre les géants commandés par Loup Garou : Il ajusta justement vene contre vene, nerf contre nerf, spondyle contre spondyle … lui fit alentours quinze ou seize points d’aiguilles et mit un onguent ressuscitatif.
Claude Bernard, originaire de Lyon (1813-1878) avait pressenti l’intérêt des greffes dans les recherches physiologiques.
En 1898, Mathieu Jaboulay remporte un premier succès de suture artificielle sur la carotide d’un âne.
En 1901, Alexis Carrel (1875-1944), élève de Jaboulay écrivait : j’ai commencé les recherches sur la technique opératrice des anastomoses vasculaires dans le but de réaliser la transplantation de certains organes…
En 1902, Carrel transplante un rein au cou d’un chien, et publie dans le Lyon chirurgical : « la technique opératrice des anastomoses vasculaires et la transplantation des viscères ».
Carrel quittera la France pour les USA en 1904 et recevra le prix Nobel en 1912 pour ses travaux.
Carrel finira par abandonner après la grande guerre ses recherches en transplantation, pressentant la grande difficulté à vaincre la barrière du « non-soi », mais il ouvra indirectement la voie aux greffes cardiaques et pulmonaires en inventant, dans les années trente, avec Charles Lidberg le cœur poumon artificiel.
En 1906, Jaboulay tente la greffe rénale chez l’homme et publie dans le Lyon médical un article : « greffes de reins au plis de coude pour soudures artérielles et veineuses », il y rapporte deux cas de greffes. La première effectuée chez une femme urémique à partir d’un rein de porc tué trois heures auparavant. La deuxième implantation a également été pratiquée au coude, chez une femme néphrectomisée, à partir d’un rein de chèvre.
En 1962, 1ère transplantation rénale lyonnaise à partir d’un donneur humain par J. Traeger et col.
L’idée de la xénostransplantation a été réactualisée à Lyon dans les années 60. En 1965 une greffe de reins de chimpanzé fut effectuée chez l’homme par l’équipe de J. Traeger.
À partir de 1966 les équipes lyonnaises se sont particulièrement illustrées dans le développement du sérum anti lymphocytaire visant à combattre le rejet. Travaux de Carraz.
Des greffes de foies de babouins furent pratiquées chez l’homme à l’hôpital de la Croix Rousse par M.Pouyet et son équipe en 1969.
A cette même période des malades ont pu être sauvés d’altérations hépatiques majeures grâce au procédé de circulation croisée entre un donneur et un receveur (J.Motin et col).
Le premier échange de rein d’une ville à une autre eut lieu en 1969 entre Genoble et
Lyon.
La première greffe cardiaque lyonnaise a été réalisée en 1969 par G.Dureau, P.Marion, S. Estanove et Col. (Pour mémoire : Barnard 3 décembre 1967 1ère greffe cardiaque au monde – C. Cabrol en avril 68 réalise la 1ère greffe cardiaque en Europe).
En 1974, J.L Touraine pratiquait la première greffe lyonnaise de tissu fœtal.
En 1976, technique innovante de greffe du pancréas dite du « bouchon lyonnais » utilisé chez l’homme dans l’équipe de J.Traeger par J.M Dubernard. Il s’agissait d’injection de néoprène pour bloquer les secrétions digestives pancréatiques.
En 1985 la mise en culture des cellules cutanées pour le traitement des brûlés graves, était lancée sous l’impulsion de Thivolet.
En 1989, l’équipe de G.Champsaur a implanté un greffon cardiaque chez un nouveau né de 2 jours, et un cœur poumon chez un receveur de 16 mois.
En 1992, O.Boillot a pratiqué la première transplantation hépatique française à partir d’un greffon prélevé chez un donneur vivant apparenté.
Plusieurs groupes de recherche du CHU de Lyon travaillent dans le domaine de l’immunologie de la greffe, des thérapies cellulaires, des milieux de préservation cellulaires des techniques de réanimation des organes, comme le suggérait Rabelais, avec « l’onguent ressuscitatif ».
En 1998 1ère greffe d’une main équipe dirigée par J-M Dubernard.
En 2000 1ère greffe des 2 mains équipe dirigée par J-M Dubernard.
En 2005 1ère greffe partielle du visage par Bernard Devauchelle rendue possible par l’expérience acquise par les greffes composites réalisées à Lyon.
En 2013 1ère ablation d’une tumeur rénale par l’ombilic (nombril) par Xavier Martin

 

 

Présentation de l'ADOT – Rhône

Président : Dr Michel CORNIGLION
Vice Présidents : Alain COURROYE - Chantal GLORIOD

Trésorier : Joseph VIRONE

Trésorier Adjoint :
Secrétaire : Maguy ECHASSOUX
Secrétaire Adjointe : 

Le Bureau du Conseil d'Administration est composé de Colette BASSET-DIAS, Monique TISSIER, Christiane IVANEZ, Martine CORMARY, Simone LALEIX, François-Olivier BIRMAN

Notre programme d’activités

Activité Interventions Année 2018 :

 

74 interventions dont :

30 en lycées

13 en collèges

17 en MFR

4 en JDC

10 pour des publics d'adultes :

Des formateurs de SVT

Des jeunes  de Unis-cités

Des étudiants en médecine Lyon sud

Des étudiants de l'ISARA

Des secouristes sauveteurs UNASS

Des élèves infirmiers

Des personnels de santé privés APS7

Au total 3854 personnes ont reçu une information complète

 

Activité STANDS année 2018 :


22 stands ont été tenus par une dizaine de bénévoles de France-ADOT69
Au total 2360 personnes ont été sensibilisées au don d'organes, de tissus humains et de moelle osseuse cette année.
8 stands dans les facultés , écoles d'infirmières .
8 en lycées soit au CDI en amont d'interventions faites en classe
Soit en partenariat avec l'EFS à l'occasion des dons de sang pour les élèves majeurs et le personnel de l'établissement.
2 stands à la maison du don de l'EFS lors de campagnes de sensibilisation : semaine de la moelle osseuse
2 pour des manifestations sportives
2 en collège

Evolution de l'activité stands :

• Davantage de stands dans les facultés
• Orientation prioritaire vers le don de moelle osseuse
• 97 demandes de préinscription sur le fichier mondial des donneurs volontaires de moelle osseuse



Documents complémentaires



carte adots

Demandez votre carte d'ambassadeur du don d'organes

 

Don de moelle osseuse avec France ADOT

je donne

Retrouvez nous sur les réseaux sociaux

Rejoignez nous sur linkedin Rejoignez nous sur viadeo Rejoignez nous sur pinterest Rejoignez nous sur youtube