Rejoignez nous sur Facebook
Rejoignez nous sur Twitter
Rejoignez nous sur linkedin
Rejoignez nous sur viadeo
Rejoignez nous sur google +
Rejoignez nous sur pinterest
Rejoignez nous sur youtube

FRANCE ADOT 35

Ille-et-Vilaine

1, square St Exupéry
35700 RENNES
Tél : 02 23 20 77 25
Fax : 02 23 20 77 25
ADOT Ille-et-Vilaine Votre CONTACT M. Daniel ALLIAUME Président Contacter directement

Quelques témoignages

A la clinique mutualiste la Sagesse du 23 au 27 novembre 2009, s'est tenue une exposition sur le don d'organe et de moelle osseuse, avec la participation de FRANCE ADOT 35.

Témoignage d'Isabelle PIEL ...

En tant que maman, j'ai été confrontée à ce problème. Mon fils Yoann a bénéficié d'une greffe de foie à l'âge de 3 ans. Grâce à un donneur inconnu, Yoann vit normalement.
Dans la vie, il est bon de recevoir, mais il faut savoir donner.
C'est ce que j'ai voulu exprimer à travers cette exposition. Notre stand a suscité un grand intérêt de la part des visiteurs, venus s'informer sur les démarches pour obtenir la carte ainsi que sur les conditions du don d'organes.

Nous avons pu aborder un point non exploité à ce jour au sein de notre établissement, le don du sang de cordon ombilical.
Il est primordial de discuter du don d'organes en famille. C'est l'occasion d'exprimer de son vivant son choix à ses proches mais aussi de les interroger sur leur volonté.

Chacun d’entre nous doit prendre conscience qu’il peut devenir un receveur. Chaque année, environ 8000 malades sont en attente de greffe ; en 2010, seulement 4705 greffes ont pu être réalisées.

Je tiens à remercier Mr Bioulou, directeur de la clinique. Cette exposition a pu se réaliser avec le soutien logistique de la direction, merci encore.

Témoignage de Marie-Andrée Rolland, greffée du foie

Toute vie a un début et une fin…

La mienne, c’est un peu différent…elle a bien commencé en 1964 et lorsqu’un médecin, à la fin des années 80, m’a annoncé « Mademoiselle, il ne vous reste que 6 mois à vivre… », j’ai bien cru que c’était la fin …Heureusement, il m’a aussi proposé une alternative : la greffe de foie.

A cette époque, les transplantations d’organes étaient encore assez rares et les médecins avaient peu de recul concernant la durée de vie d’un greffon mais j’ai eu la chance d’être greffée.

Grâce à ce don inestimable d’un organe, au professionnalisme d’une équipe médicale et à un traitement immunosuppresseur quotidien, ma vie a débuté, une seconde fois…

Une vie qui n’a pas de prix, entre famille, travail (à temps plein !), sports, loisirs, voyages…et témoignages au sein de l’association France ADOT 35.

Pour ces petits bonheurs supplémentaires, que toutes les familles de donneurs soient remerciées.

Témoignage de Jean GAUTIER, greffé de la moelle osseuse

Un après midi de 1989. Vingt et un an déjà ! Une grande fatigue, une analyse de contrôle. Et le coup de massue :"c'est une LMC... Leucémie Myéloïde .." Je n'entends pas la fin de la définition. Le mot "leucémie" m'assomme...! "Mais on peut en guérir, on va se battre..." me secoue le médecin. Dans mon esprit c'est une question de jours, de semaines... Puis la vie reprend le dessus. Avec, en tête, l'objectif d'une hypothétique greffe... Interféron, analyses, espoirs et déceptions. Je m'accroche à ma famille, aux médecins, aux amis, à mon employeur qui m'assure - c'est énorme pour un malade - de mon retour dans l'entreprise... Je n'hésite pas à parler de mon cancer autour de moi, c'est important : je ne veux pas qu'il prenne le dessus... Il faut vivre comme si... c'était un gros rhume...

Dans le même temps, dans le sud de la France, un jeune homme de 25 ans a fait don de sa moelle osseuse... Parce que c'est quelqu'un de bien. Parce qu'il est humain et, sans le savoir, un héros anonyme. "Il est compatible... comme un vrai jumeau !" m'annonce, tout heureux, le Dr Dauriac à Rennes. Pour moi, c'est gagné. Ca "va" marcher. Il le faut. La greffe est programmée pour le 11 octobre 91. La veille j'entre en chambre stérile. De l'autre côté de la vitre mon épouse me soutient. La nuit est longue. Les infirmières, exceptionnelles, si importantes dans ce dur parcours, me rassurent. Puis c'est le précieux produit qui s'écoule tout simplement dans mes veines... Apparemment comme une banale transfusion sanguine. Le liquide, lui, n'est pas banal. C'est de la vie qui coule. C'est une main solide que me tend ce jeune homme inconnu alors que je me noyais. Sept jours après, la moelle de mon sauveur accepte mon corps... c'est gagné.

Presque vingt ans! Je vis en parfaite santé, guéri grâce à un don de moelle osseuse. Je pense très souvent à cet homme, à son altruisme, à cet acte pur et désintéressé qu'il a posé pour sauver la vie d'un inconnu, comme cela, tout simplement, gratuitement, sans chercher de merci. Avant d'être malade, on ne pense pas qu'un jour tout peut s'écrouler, on ne pense pas à être donneur. Mais quand cela vous tombe dessus... Alors là, on voudrait que le monde entier soit donneur. C'est avant qu'il faut y penser... on ne sait jamais.

Et puis, être donneur, sauver quelqu'un cela doit donner un sacré sens à sa vie!


carte adots

Demandez votre carte d'ambassadeur du don d'organes

 

Don de moelle osseuse avec France ADOT

je donne

Retrouvez nous sur les réseaux sociaux

Rejoignez nous sur linkedin Rejoignez nous sur viadeo Rejoignez nous sur google + Rejoignez nous sur pinterest Rejoignez nous sur youtube