Rejoignez nous sur Facebook
Rejoignez nous sur Twitter
Rejoignez nous sur linkedin
Rejoignez nous sur viadeo
Rejoignez nous sur google +
Rejoignez nous sur pinterest
Rejoignez nous sur youtube

FRANCE ADOT 31

Haute-Garonne

Maison des Associations BAL 91
3, place Guy Hersant
BP 74184
31031 TOULOUSE CEDEX 4
06 42 63 21 07
France ADOT Votre CONTACT M. Serge GOUTCHTAT Président Contacter directement

Quelques témoignages

TEMOIGNAGE DE MARINE

Témoignage d’une fille de greffé cardiaque 

Je pense tout d’abord que le don d’organe ; on ne sait pas vraiment ce que c’est tant que l’on n’y est pas confronté.

J’avais 11 ans quand ça s’est passé, c’était un 3 janvier … Mon père âgé de 42 ans est tombé malade. On m’expliquait que son cœur était en train de mourir et par conséquent lui aussi. On se préparait à le voir partir, mais l’équipe médicale a tenté l’opération de « la dernière chance » qui consistait à lui implanter un cœur artificiel pour le maintenir en vie jusqu’à l’arrivée d’un éventuel greffon.

L’opération a été un succès ; un papa en forme malgré le fait qu’il soit à l’hôpital. Ce cœur l’a maintenu en vie 11 semaines dans un état stationnaire et nous pouvions même le voir. Le 24 mars, un cœur susceptible de correspondre à mon père est arrivé, quel soulagement. La transplantation s’est passé, et même bien passé il est de nouveau sur pied !

Malgré des passages difficiles, des moments de pleurs, de joie, de rire, cette expérience n’est pas négative. Le don d’organe permet à des gens de vivre, et à des familles de revoir leur proche revenir auprès d’eux.

Je pense qu’il est nécessaire que les gens soient au courant que le don d’organe n’a rien qui va à l’encontre de l’éthique, pour ma part elle a donné un nouveau souffle à notre famille.

Et aujourd’hui j’ai 20 ans, et je ne sais pas si vous croyez aux coïncidences mais, je rentre en école d’infirmière comme quoi le destin, parfois, fait plutôt bien les choses.

Je n’ai qu’une chose à ajouter ; pour sauver des vies, il faut dire Oui.

 

TEMOIGNAGE VALERIE

Message d'espoir

"le don de moi"

Il faut que l'on en parle sans détour, du don d'organes, et sans tabou pour arracher à la maladie les êtres que l'on a de plus chers au monde.

A l'époque je suis une jeune maman qui a eu la chance d'avoir un petit garçon doté de malchance puisqu'il est arrivé au monde avec une insuffisance rénale sévère.

Aujourd'hui, voilà plus de 20 ans que j'ai fait un don de moi pour donner une chance à cet homme qui est mon fils de vivre une deuxième vie.

Il ne faut jamais cesser d'en parler et d'informer pour que changent les mentalités.

Se rappeler qu'ensemble, on peut y arriver et que nous sommes tous concernés.

Chacun d'entre nous peut-être touché et qu'il n'y a pas de fatalité.

Le don de son vivant n'est pas et surtout plus un rêve illusoire.

Parler du don d'organes, c'est de faire admettre que demain il pourrait être trop tard.

Valérie

 

TEMOIGNAGE BRIGITTE

Comme tous les moments forts de la vie, l’annonce de future greffe nous déstabilise, mais pourtant c’est la seule issue pour avoir une chance de continuer de vivre.

Je suis maintenant greffée du foie depuis 1996, pour ma part les débuts ont été difficiles, des séjours fréquents à l’hôpital (problème de voies biliaires), mais il faut aussi accepter ce don sans avoir la possibilité de remercier cette famille pour ce merveilleux Cadeau

Depuis, ma vie est devenue pratiquement normale, il y a bien sur les anti rejet deux fois par jour, des prises de sang régulières et un suivi important à l’hôpital au CHU de Rangueil, sans oublier les coups de fatigue, mais nous avons la chance d’être encore là.

Nous pensons souvent à ce donneur, j’ai eu mon greffon deux jours après mon anniversaire, je me dis que ce fût mon plus joli cadeau, celle de la vie retrouvée, et par respect pour mon donneur, je dois protéger ce joyau en menant une vie saine, et jamais nous ne pourrons l’oublier, il vit en moi et je pense à lui.

Depuis, j’avais besoin de faire quelque chose pour remercier cette personne formidable, généreuse, mais je n’arrive pas à trouver les mots assez forts pour vous dire ce que je ressens pour lui. Je me suis donc investie dans l’association Transhépate (association pour les déficients hépatiques et futurs transplantés) pour les aider, les soutenir, les conforter ainsi que leurs familles, et à l’ADOT où avec toute une équipe, nous essayons de mobiliser les personnes sur le Don d’Organes

Un grand MERCI à toutes les familles de donneurs pour leurs gestes d’Amour et de Générosité

Brigitte


carte adots

Demandez votre carte d'ambassadeur du don d'organes

 

Don de moelle osseuse avec France ADOT

je donne

Retrouvez nous sur les réseaux sociaux

Rejoignez nous sur linkedin Rejoignez nous sur viadeo Rejoignez nous sur google + Rejoignez nous sur pinterest Rejoignez nous sur youtube