Rejoignez nous sur Facebook
Rejoignez nous sur Twitter
Rejoignez nous sur linkedin
Rejoignez nous sur viadeo
Rejoignez nous sur google +
Rejoignez nous sur pinterest
Rejoignez nous sur youtube

FRANCE ADOT 20

Corse





ADOT Corse Votre CONTACT Mme Irène ALLIONE Administratrice fédérale Contacter directement

 Alta frequenza

Aiacciu 103.2 -Bastia 98.9 - Calvi 87.9 - Portivechju 93.7 - Bunifaziu 101.2 - Ghisonaccia 107.4

 (A redazzioni d'Alta Frequenza)
U principiu di l'annu novu arreca parechji cambiamenti, par asempiu par via di legi mudificati. Hè u casu pà u donu d'organi dipoi ssu 1a di ghjinnaghju, cù cambiamenti di i reguli in a materia. U principiu dittu di l'accunsentu presuntu hè rinfurzatu, mentri chì a sprissioni di u ricusu pà i parsoni upposti à u donu d'organi hè più faciuli. Ramintemi chì a legi dici chì ogni francesi dà di fattu i so organi è i so tissuti, fora di quand'ellu hà fattu cunnoscia quand'ellu era vivu u ricusu d'essa prilevatu. Hè oramai pussibuli di scrivasi nant'à a tela nant'à u rigistru di i ricusi, eppo di sprima a so vulintà nant'à un fogliu biancu cunfidatu à i soi, o ad alta voci. U ricusu pò essa sanu o parziali, pà certi organi è tissuti. Hè impurtanti di pricisà chì u donu d'organu cuncerna solu in fatti una parti assai chjuca di i morti in Francia. Ci voli chì i sfarenti parti di a parsona prilevati sighini in statu d'essa insitati, ciò chì accadi in u casu di morti cerebrali o di certi arresti di u cori. Ss'evuluzioni di a legislazioni parmittarà di fà cascà appena di più u velu inghjiru à ssu sughjettu è d'arrighjistrà di più doni, frà altru in Corsica ?


Steti à senta à Irène Allione, presidenti di l'Associu pà u Donu d'Organi è di Tissuti umani di l'Alpi Marittimi (02/01/2017)

 ******************

Un homme de soixante-et-un ans, originaire de Bastia...:
Le secret médical ne permet pas d'en dire beaucoup plus sur l'identité du patient qui a bénéficié, hier matin, de la centième greffe de rein réalisée depuis le début de l'année au CHU de Nice.

 

Il n'espérait sans doute pas un tel cadeau pour Noël. Pour lui, l'espoir d'une nouvelle vie et la perspective d'un avenir sans souffrances.
Son nom figurait sur la liste des insuffisants rénaux en attente d'un greffon.
I

Délivrance

Son téléphone a sonné mercredi, en fin d'après-midi. Pas un instant à perdre, un rein était prêt. Prioritaire sur tous les vols entre l'île et le continent, le sexagénaire est arrivé à l'hôpital Pasteur en début de soirée. Prise de sang, examens poussés, et l'angoisse de l'annonce, à la dernière minute, d'une incompatibilité avec les lymphocytes du donneur.

Soit huit heures d'une terrible incertitude, le temps pour les immunologistes de procéder aux ultimes vérifications pendant que le reste du pays était occupé à réveillonner en famille.

L'intervention a débuté au petit matin, mobilisant pendant deux heures une équipe de huit hospitaliers, dont deux chirurgiens. Elle a parfaitement réussi, selon le Dr Marc Gigante et le Pr Jacques Jourdan, qui ont opéré. Le patient pourra regagner la Corse dans quinze jours.

Un exploit

Pour le pôle urologie-néphrologie du CHU de Nice, que dirige le Pr Jean Amiel, cette centième ne représente pas seulement la confirmation d'une grande compétence médicale et technique. C'est également la garantie de moyens supplémentaires pour le service en termes d'organisation, de coordination et de gestion.

Ce succès témoigne aussi de l'attachement du Pr Amiel à la permanence des soins, alors que d'autres centres de transplantation réduisent leur activité au moment des fêtes de fin d'année.

Enfin, au-delà du symbole, il faut souligner le véritable exploit réalisé par le pôle.
Au cours des trois derniers jours, cinq greffes de rein ont été pratiquées à l'hôpital Pasteur. Un exploit !

Franck Leclerc

Nice-Matin


carte adots

Demandez votre carte d'ambassadeur du don d'organes

 

Don de moelle osseuse avec France ADOT

je donne

Retrouvez nous sur les réseaux sociaux

Rejoignez nous sur linkedin Rejoignez nous sur viadeo Rejoignez nous sur google + Rejoignez nous sur pinterest Rejoignez nous sur youtube