Un français Prix Nobel de Médecine - Pour le Don d’Organes et de Tissus Humains
Nous rejoindre sur facebookNous suivre sur TwittreNous suivre sur LinkedinNous suivre sur ViadeoNous suivre sur PinterestNous suivre sur YouTube

Un français Prix Nobel de Médecine

 

413Le Prix Nobel 2011 de physiologie et de médecine vient d’être décerné au Français d’origine luxembourgeoise Jules Hoffmann, directeur de recherche émérite au CNRS, professeur à l’Université de Strasbourg,  pour ses découvertes sur l’immunité innée. 

Ses axes de recherche dans le domaine de l’immunité, effectués en collaboration avec l’Américain Bruce Beutler et le Canadien Ralph Steinman, ont conduit à la découverte de récepteurs jusqu’alors inconnus dans le domaine de l’immunité, les récepteurs TLR (Toll Like Receptors). Cette découverte majeure a permis de mieux comprendre la mise en jeu instantanée des défenses de l’organisme en cas d’agressions infectieuses, comme l’asthme, la polyarthrite rhumatoïde ou la maladie de Crohn, et même certains cancers, et d’envisager ainsi de nouvelles voies thérapeutiques.
Ces travaux ont également permis de réelles avancées en matière de développement de la prévention. Ils ont fait émerger une vision nouvelle des mécanismes de défense que les organismes, des plus primitifs jusqu’à l’homme, opposent aux agents infectieux.

Rappelons que le professeur Jean DAUSSET, décédé 2009, a fait, lui aussi, et pendant de longues années des recherches en immunologie. Le prix Nobel de médecine lui a été accordé, en 1980, pour ses travaux sur les structures de surface cellulaire qui conditionnent l’immunologie, et sa description du système des groupes tissulaires H.L.A.
Le professeur Jean DAUSSET a été à l’initiative de la création de la fédération FRANCE ADOT, en 1969.

Revenir sur : Les actualités