Rejoignez nous sur Facebook
Rejoignez nous sur Twitter
Rejoignez nous sur linkedin
Rejoignez nous sur viadeo
Rejoignez nous sur google +
Rejoignez nous sur pinterest
Rejoignez nous sur youtube

Les gros coeurs vont faire des petits

coeur-carmat-une

Carmat l'a fait savoir très officiellement : une vingtaine de nouvelles greffes de son cœur artificiel sont maintenant envisagées. Pour peu que la phase actuelle d'essais soit concluante, la société, avec un temps de retard sur son programme initial (près de 6 mois), va changer de stratégie. Pour la prochaine étape, il y aura davantage de patients recrutés (autrement dit 5 fois plus que pour la phase en cours de faisabilité). Cela concernera la France mais aussi d'autres pays.

Ils seront suivis sur un plan à plus long terme (6 mois selon les révélations de la société).

Pour mémoire, le 1er patient implanté à l'Hôpital Européen Georges-Pompidou – le 18 décembre 2013 – l'avait été avec un objectif de survie à 30 ans. Il était décédé 74 jours après l'intervention.
Carmat ne communique pas sur l'état du 2ème patient, greffé à Strasbourg le 5 Août dernier.
Deux derniers patients seraient en cours de recrutement pour cette étape des essais.
A l'instar de la survie visée (1 à 6 mois), les ambitions se multiplient. L'un des enjeux est de permettre aux patients greffés, pour l'instant hospitalo-dépendants, de rentrer chez eux, de regagner une certaine autonomie.
Il s'agit ainsi d'alléger le dispositif pour permettre aux gros et encombrants cœursde faire des petits.

Source : Le Quotidien du Médecin

Revenir sur : Informations scientifiques

carte adots

 

Don de moelle osseuse avec France ADOT

je donne

Retrouvez nous sur les réseaux sociaux

Rejoignez nous sur linkedin Rejoignez nous sur viadeo Rejoignez nous sur google + Rejoignez nous sur pinterest Rejoignez nous sur youtube