Don de tissus humains

La cornée - qu'est-ce que la greffe de cornée ?

Le prélèvement et la greffe de cornée sont soumis aux mêmes règles de bioéthique que les transplantations d'organes.

Le prélèvement peut s'effectuer :

  • soit sur le défunt en état de mort cérébrale,
  • soit plus tard à la morgue, "à coeur arrêté", dans un délai inférieur à dix heures.



Schéma de cornée

Actuellement, ces prélèvements ne peuvent être pratiqués qu'à l'hôpital ou dans une clinique habilitée.

On ne prélève que la cornée (la face avant de l'oeil), ce qui n'altère pas l'aspect du visage.

Les greffes de cornée sont entreprises pour lutter contre certaines formes de cataractes, de malformations héréditaires, de maladies entraînant la cécité.

Une fois prélevée, la cornée est acheminée dans le laboratoire de la banque de cornées où elle est mise en quarantaine avant d'être greffée. Elle est conservée dans une solution à +31°.

Il n'y a pas d'âge limite pour le prélèvement de cornée.

Quels autres tissus peut-on prélever en vue de greffe ?

Sur donneur vivant :

  • la tête du fémur au cours d'une opération orthopédique
  • les veines saphènes

Dans ces cas, il faut le consentement éclairé explicite du donneur.

Sur donneur en état de mort cérébrale (après échec de la réanimation) :

  • les os longs (ou os massifs)
  • les vaisseauxLégende photo : Greffe d’os
  • la peau
  • les valves cardiaques

Comme pour le prélèvement d'organes, le consentement présumé suffit s'il s'agit d'un adulte.Schéma de greffe

La conservation des tissus obéit à des règles diverses :

  • congélation à -196° en azote liquide pour les os massifs
  • congélation à - 80° pour la tête fémorale
  • conservation à +31° pour la cornée

Ainsi se constituent les "banques" de tissus, scrupuleusement contrôlées par l'Agence de la biomédecine.




 Greffe d’os